PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

COVID-19

Communiqué de Monsieur Étienne GUYOT,

Préfet de la région Occitanie, Préfet de la Haute-Garonne

Attestations de déplacement dérogatoire, professionnel ou scolaire :

Téléchargez les attestations de sortie ICI

Point épidémiologique

Au 29 octobre 2020, pour le département de la Haute-Garonne, sont recensés par l'Agence Régionale de Santé (ARS) :

  • 310 (+5) hospitalisations en cours dont 75 (+8) en réanimation ;
  • 145 (+2) personnes décédées ;
  • 231 (+8) clusters dont 117 (+2) clôturés.

Du 14/10 au 20/10

Haute-Garonne

Toulouse Métropole

Alerte maximale

Taux d'incidence en population générale

396,4 / 100 000 (-)

455,3/ 100 000 (+)

> 250 / 100 000

Taux d'incidence pour les plus de 65 ans

324,6 / 100 000 (+)

322/ 100 000 (+)

> 100 / 100 000

Part des patients COVID dans les réanimations (régional)

62,90 % (+)

62,90 % (+)

 > 30


Pour mémoire, l'évolution de la situation sanitaire s'appuie principalement sur l'appréciation du profil épidémiologique de chaque territoire suite à l'analyse de 3 indicateurs produits par Santé publique France :
– Le taux d'incidence : le nombre de nouveaux cas pour 100 000 habitants sur 7 jours glissants.
– Le taux d'incidence chez les personnes âgées : le nombre de cas pour 100 000 habitants chez les plus de 65 ans, sur 7 jours glissants.
– La part des patients COVID dans les réanimations : le nombre de patients COVID+ sur le nombre total de lits occupés en réanimation.


Décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 instaurant le confinement sur le territoire national

 

Compte tenu de l'aggravation de la situation sanitaire, le confinement est de nouveau instauré sur l'ensemble du territoire national.
Ces mesures sont entrées en vigueur depuis vendredi 30 octobre à 0h00 et s'appliqueront jusqu'au 1er décembre 2020 inclus.
Vous trouverez le décret sur le lien suivant :  https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=YTXQyL3I14RgMkscchJ4EWWUgvYvfJ3GciREwkWtl3E= .

Arrêté préfectoral du 30 octobre 2020 : mesure complémentaire concernant le port du masque

Le décret du 29 octobre 2020 a été complété par un arrêté préfectoral que j'ai signé ce jour et que vous trouverez en pièce-jointe.
Celui-ci rend obligatoire dans tout le département de la Haute-Garonne le port du masque sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public pour toutes les personnes de plus de 11 ans.
L'arrêté du 24 octobre est abrogé.

Tableau de synthèse des mesures en vigueur au 30/10/2020 :

Vous trouverez ICI le tableau de synthèse des mesures locales et nationales prises pour enrayer la circulation du virus.

Il précise les règles applicables dans les domaines suivants :

  • rassemblements,

  • port du masque,

  • culture et vie sociale,

  • sports et loisirs,

  • économie et tourisme,

  • enseignement et jeunesse

  • cultes,

  • administrations et services publics

  • déplacements,

  • transports.

Protocole sanitaire relatif au fonctionnement des écoles et établissements scolaires dans le contexte COVID-19 actualisé pour la reprise du 2 novembre 2020

Vous trouverez le protocole sanitaire à appliquer dans les écoles et établissements scolaires à partir du 2 novembre 2020 sur le site internet du Ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports au lien suivant : https://www.education.gouv.fr/rentree-novembre-2020-modalites-pratiques-305467

Ce guide aborde les thèmes suivants :

  • Les règles de distanciation physique,

  • L’application des gestes barrières,

  • La limitation du brassage des élèves,

  • Le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels,

  • La formation, l’information et la communication.

Conférence de presse de M. Jean CASTEX, Premier ministre

avec M. Jean-Michel BLANQUER, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, M. Bruno LE MAIRE, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Mme Élisabeth BORNE, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Mme Roselyne BACHELOT, ministre de la Culture, et M. Olivier VÉRAN, ministre des Solidarités et de la Santé sur l'application des mesures pour lutter contre la COVID-19

À compter du 29 octobre minuit, le confinement sera décrété sur l’ensemble du territoire français, et jusqu’au 1er décembre a minima.

Beaucoup des règles que vous avez connues en mars et en avril seront reconduites à partir de demain. La première chose est que vous ne pourrez quitter votre domicile que pour certaines raisons, et munies d’une attestation pour le prouver.
Comme pendant le confinement, vous pourrez ainsi sortir :
- Pour faire vos courses alimentaires ;
- Pour vous rendre ou revenir de votre lieu de travail, et exercer votre activité professionnelle si vous n’êtes pas en capacité de le faire en télétravail ;
- Pour des motifs médicaux : vous rendre à l’hôpital, chez un professionnel de santé, ou dans une pharmacie ;
- Pour les motifs familiaux impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes handicapées
- Pour une convocation judiciaire ou administrative ;

- Pour la participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative. Cela concerne par exemple les maraudes des associations de lutte contre la pauvreté, ou les distributions d’aide alimentaire à domicile.
- Pour un déplacement d’une heure maximum, pour faire de l’activité physique, pour prendre l’air et pour promener vos animaux domestiques. Ces déplacements ne pourront pas se faire au-delà d’un rayon d’1km du domicile.
Je rappelle que pour l’activité physique, seules les pratiques individuelles et de plein air comme le jogging sont autorisées. Les salles de sport et les gymnases seront fermés, et les sports collectifs de plein air – le foot, le basket, le rugby, etc. – interdits. En revanche, contrairement au printemps, les parcs, jardins, forêts, plages, resteront ouverts

 

Comme je l’indiquais tout à l’heure, des autorisations de déplacement supplémentaires sont prévues par rapport au confinement de mars :
- Pour accompagner un enfant à l’école ou aller le chercher ;
- Pour se rendre dans un service public ou chez un opérateur assurant une mission de service public : Caisses d’allocation familiales, Assurance Maladie, Pôle Emploi, protection maternelle et infantile, Maisons départementales pour les personnes handicapées, rendez-vous à la Mairie ou à la Préfecture ; déplacement à la Poste pour retirer un colis ou accéder à son compte en banque. Je rappelle à ce titre que les guichets de banque seront également ouverts ;
- Pour aller vous former, quand cela n’est pas possible à distance ;
- Pour vous présenter à un examen ou un concours, par exemple les examens du permis de conduire.

Par différence, tous les autres déplacements ne sont pas autorisés :
- Aussi, il ne vous est pas possible d’aller chez des amis ou de recevoir de la famille à la maison, dans la journée, comme le soir, la semaine et le week-end ;
- Il ne vous est a fortiori pas possible de vous déplacer au-delà d’un kilomètre de chez vous en dehors des motifs prévus. Il ne sera ainsi pas possible de voyager au sein du territoire national, y compris d’une résidence principale vers une résidence secondaire. Il y aura néanmoins une tolérance ce week-end pour le retour des vacances de la Toussaint.

 

Pour chaque sortie, vous devrez vous munir d’une attestation, comme au printemps, que vous trouverez dès ce soir sur le site du Gouvernement et sur l’application Tous Anti-Covid. Afin de faciliter la vie quotidienne des Français, deux attestations permanentes pourront également être délivrées :
- Par votre employeur, pour les déplacements domicile – travail ;
- Par l’établissement scolaire de vos enfants, pour les déplacements domicile – école ;
Les fonctionnaires et les indépendants pourront présenter leur carte professionnelle ou tout autre justificatif d’activité professionnelle.

Une amende forfaitaire de 135€ sera appliquée en cas de non-respect du confinement et si vous ne pouvez pas présenter de justificatif alors que vous êtes contrôlé en dehors de votre domicile.

Enfin, concernant nos frontières : les frontières intérieures à l’espace européen demeureront ouvertes. Sauf exception, les frontières extérieures seront fermées, sauf pour les déplacements des ressortissants Français et des résidents en France. Toute personne arrivant sur le territoire devra faire la preuve d'un test négatif réalisé 72h à l’avance. Pour ceux qui ne disposeraient pas du résultat d’un test, un test à l’arrivée sera imposé.
Comme au printemps, l’essentiel des établissements recevant du public seront fermés : les bars et les restaurants, les commerces, les salles polyvalentes, les salles de conférence, les salles de spectacle et les cinémas, les salles de sport, les parcs d’attraction, les salons, foires et expositions. Vous trouverez la liste complète de ces établissements sur le site du Gouvernement.

 

Les dérogations qui avaient été établies au printemps seront maintenues :
- Les commerces alimentaires essentiels ;
- Les stations-services et les garages ;
- Les laveries et blanchisseries ;
- Les magasins de journaux et les tabacs ;
- Les opticiens ;
- Certains magasins spécialisés : équipement informatique, télécommunications, location de voitures et d’équipement.


De surcroît, resteront ouverts par rapport au confinement de mars :
- Tous les commerces de gros, les magasins et les jardineries, afin que les professionnels puissent continuer de s’approvisionner ;
- Les crèches et les établissements scolaires jusqu’aux lycées inclus ;
- Les établissements périscolaires, lorsqu’ils assurent la garde d’enfant le soir après l’école, et les centres de loisir le mercredi. En revanche, les établissements qui proposent des activités extrasolaires – sportives ou artistiques, comme les conservatoires ou les clubs de sport – sont fermés ;
- Les hôtels, qui peuvent garder une petite activité pour les déplacements professionnels indispensables par exemple, mais dont les restaurants seront fermés (seul le room-service pourra fonctionner) ;
- Tous les services de transports en commun dont le niveau de service doit être maintenu.

 

J’ajoute quelques précisions :
- L’ensemble de ces établissements autorisés à ouvrir devront appliquer les protocoles sanitaires en vigueur, notamment la mise en place de jauges ;
- Les commerces fermés, de même que les restaurants, ne pourront pas accueillir du public, mais pourront continuer de fonctionner pour les activités de livraison et de retrait de commande ;
- Tous les rassemblements sont interdits sur la voie publique, à l’exception des manifestations revendicatives déclarées auprès de la préfecture.

 

En ce qui concerne les lieux de culte, ils resteront ouverts. En revanche, les cérémonies religieuses seront interdites, sauf pour les enterrements, dans la limite de 30 personnes, et pour les mariages, dans la limite de 6 personnes.

Parce que nous avons appris de la première vague, ce confinement sera adapté sur deux points essentiels : l’école et le travail.

 

En ce qui concerne l’enseignement, les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés, notamment le port du masque dès 6 ans, afin de ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin tout en protégeant nos enseignants.

 

Lire la conférence de presse en totalité ici.


Application "TousAntiCovid"

L'application "TousAntiCovid" permet à chacun d’être acteur de la lutte contre l’épidémie.

C’est un geste barrière supplémentaire que l’on active dans tous les moments où on doit redoubler de vigilance : au restaurant, à la cantine, quand on participe à un évènement professionnel, quand il y a un risque que tout le monde ne respecte pas les autres gestes barrières.
"TousAntiCovid" vient compléter l’action des médecins et de l’Assurance maladie, visant à contenir la propagation du virus en stoppant au plus vite les chaînes de contamination.
Le principe est le suivant : prévenir, tout en garantissant l’anonymat, les personnes qui ont été à proximité d’une personne testée positive, afin que celles-ci puissent aller se faire tester et être prises en charge le plus tôt possible.
Elle permet aussi de rester informé sur l’évolution de l’épidémie et sur la conduite à tenir et ainsi de rester vigilant et d’adopter les bons gestes.
Elle permet d’avoir accès facilement aux autres outils à la disposition des citoyens souhaitant être acteur de la lutte contre l’épidémie : DepistageCovid qui donne la carte des laboratoires à proximité et les temps d’attente, ainsi que MesConseilsCovid qui permet d’avoir des conseils personnalisés pour se protéger et protéger les autres.
L’installation de l’application "TousAntiCovid" se fait sur la base du volontariat. Toute personne est prise en charge même si elle choisit de ne pas utiliser l’application.

Vous trouverez des éléments complémentaires sur cette application sur le lien suivant : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tousanticovid et pouvez télécharger l’application sur l’Apple Store et le Google Play : bonjour.tousanticovid.gouv.fr/

Arbre décisionnel "ISOLEMENT, TEST : QUE FAIRE ?"

Dans le cadre du rebond épidémique, vous trouverez sur le site internet du Ministère des Solidarités et de la Santé une infographie sur la conduite à tenir en cas de symptômes ou de suspicion de contamination au Covid-19 : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_quel_comportement_adopter_-_isolement_test_que_faire.pdf


Cas contact, symptômes ou test PCR, il n'est pas évident de savoir quoi faire. Vous pouvez obtenir des conseils personnalisés et à jour sur le Covid-19 en France sur le site https://mesconseilscovid.sante.gouv.fr/#introduction

La liste actualisée des lieux de prélèvements sur le département de la Haute-Garonne est disponible : https://www.occitanie.ars.sante.fr/lieux-de-prelevements-covid-en-occitanie

Dispositif de suivi de crise en préfecture

Dans cette phase de rebond épidémique, le dispositif de suivi de crise évolue: des réunions sont organisées dès cette semaine entre les services de l'Etat et les collectivités territoriales et des points de situation sont plus fréquemment diffusés.

Un dispositif d'astreinte (avec un cadre d'astreinte et un sous-préfet de permanence) est mis en place, avec un numéro joignable 7/7j - 24/24h : 05.34.45.33.30

Pour toutes questions qui n'ont pas de spécificité locale, le grand public dispose d'une plateforme téléphonique nationale joignable au 0 800 130 000 destinée à fournir toute information générale sur le Covid-19 (appel gratuit - 7/7 jours).

Je vous invite également à consulter régulièrement le site internet du gouvernement actualisé en temps réel : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

_______________________________________________________________
 Les dispositifs d'alerte contre les violences intrafamiliales

 Vous trouverez les informations sur le site internet suivant : http://www.haute-garonne.gouv.fr/Actualites/Confinement-et-femmes-victimes-de-violences

_______________________________________________________________

Solidarité Numérique

Le Sicoval vient de mettre en ligne une plateforme publique qui met en relation plus de 1200 médiateurs numériques pour vous accompagner sur les démarches. Pour les personnes plus autonomes + de 50 tutos sont proposées sur tous les sujets.

https://solidarite-numerique.fr/

Un numéro vert est disponible pour aller plus loin :  01 70 772 372

N’hésitez pas à regarder cette plateforme qui aide, accompagne, aiguille les usagers dans l’utilisation du numérique ou pour réaliser des démarches en ligne. C’est très intéressant ! alors transmettez ce lien si vous pensez que cela peut être utile.

________________________________________________________________

Si j'ai des symptômes qui me font penser au COVID-19 :

- Pour tous les autres motifs de consultation, se rendre chez son médecin traitant qui reste ouvert ou qui donnera des consignes.

  - Pour tout renseignement lié à la prise d'un médicament, le Centre Régional de PharmacoVigilance (CRPV) et d’information sur le médicament du CHU de Toulouse vous répond du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures au 05 61 25 51 12

 _______________________________________________________________

Communiqué du Sicoval

Voici un lien vers le site internet du Sicoval https://www.sicoval.fr/fr/actualites/epidemie-de-coronavirus.html où vous trouverez les mesures mises en place par le Sicoval compte-tenu de la situation liée au Coronavirus.

Découvrez les producteurs locaux et commerçants de proximité qui s'organisent pour vous livrer à manger : https://solidarite-occitanie-alimentation.fr/

________________________________________________________________

Fréquentation des Bords d'Ariège

Communiqué de presse 17/08/2020

Opération police sur les sites fréquentées de la RNR
Réserve Naturelle Régionale (RNR) Confluence Garonne-Ariège

Une opération de police interservices a été menée les 11 et 12 juillet 2020 sur les bords d’Ariège et de Garonne classés en Réserve naturelle régionale. Elle a réuni 7 agents assermentés de l’Office Français de la Biodiversité, 3 agents assermentés RNR et 4 écogardes de la Réserve naturelle, 1 garde champêtre de la police rurale de Clermont, Lacroix et Goyrans ainsi que 2 gendarmes de la brigade de Castanet.

Les agents sont intervenus simultanément sur le territoire. Les sites de Clermont-le-Fort, Lacroix- Falgarde et Pins-Justaret ont été prioritairement ciblés, ainsi que le Parc du Confluent à Portet-sur- Garonne. Des stands d’information au public, animés par l’équipe des écogardes en service civique sur la RNR, ont été installé sur les sites à forte fréquentation et ont permis de sensibiliser et informer les visiteurs.

Au bilan, 18 infractions ont donné lieu à des verbalisations (contraventions de 3ème et 4ème classe) pour l’allumage de feux, des chiens non tenus en laisse ou la circulation de personnes dans des zones interdites au public. Plusieurs messages de prévention et de sensibilisation ont également été délivrés sur la baignade, pratique dangereuse et interdite sur la Réserve naturelle.

En 2019, le cumul total des visiteurs a été l'un des plus hauts enregistrés depuis le début des comptages en 2012, avec une estimation de 30 à 40 000 visiteurs sur la période, et de nombreux pics de fréquentation ont été notés les fins de semaine, surtout en juin et début juillet.

Les incivilités constatées sont en baisse : division par dix en cinq ans du volume de déchets laissés au sol, réduction de plus de 50% du nombre de feux sauvages depuis 2017, diminution du nombre de véhicules motorisés circulant en espace naturel…

La répétition de ces opérations conjointes et la présence plus régulière d’agents assermentés sont le gage du maintien de l’ordre sur ces sites fortement fréquentés, de la préservation des enjeux environnementaux et de la sécurité des visiteurs.

D’autres opérations interservices de cette ampleur seront menées au cours de l’été, en parallèle de la surveillance conduite au jour le jour par l’équipe gestionnaire de la Réserve naturelle et ses partenaires.

+ d’informations sur le site de la RNR : www.natureo.org

Nature En Occitanie

Créée en 1969, Nature En Occitanie, association régionale loi 1901 de protection de la nature, mène de nombreuses actions pour la préservation des habitats naturels, de la faune et de la flore de notre région. Elle s’appuie sur un réseau de bénévoles et une équipe salariée qui agissent en partenariat avec d’autres associations, collectivités et organismes publics, professionnels et particuliers, pour étudier, protéger la nature et sensibiliser à sa diversité et à son rôle. Elle s’est ainsi donnée cinq missions qu’elle met en œuvre sur l’ensemble du territoire régional :

  • Protéger les espèces sauvages et leurs habitats.
  • Sensibiliser les jeunes et les adultes au respect de la nature.
  • Faire Découvrir la nature de notre région.
  • Gérer les espaces naturels pour pérenniser ou retrouver leur richesse écologique.
  • Convaincre les élus et l’administration de protéger ensemble notre patrimoine naturel.
Gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège

Dès les années 2000, sous l’impulsion de Nature En Occitanie, près d’une trentaine d’acteurs locaux dont le Sicoval, se rassemblent autour de la volonté de construire de manière innovante un projet de gestion pour le territoire de la Confluence. Cette co-construction a débouché à la création en 2007 de l’Association ConfluenceS Garonne-Ariège, ainsi qu’à la signature de la charte de territoire « ConfluenceS Garonne-Ariège » par onze des partenaires afin d'assurer la cohérence des actions entreprises selon les principes du développement durable, dans une démarche de gestion globale et concertée. Il s’agit de protéger le corridor fluvial et sa mosaïque d’habitats naturels, tout en prenant en compte les activités sociales et économiques liées aux cours d’eau.

En juillet 2013, appuyée par l’association ConfluenceS, Nature En Occitanie s’est portée candidate pour assurer la gestion de la future Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne Ariège.

Après un long processus de concertation fructueux entre tous les acteurs du territoire, publics, privés et associatifs et une forte dynamique locale, le 4 juin 2015, l’Assemblée Régionale de Midi-Pyrénées s’est prononcée pour le classement en Réserve Naturelle Régionale du territoire de la Confluence Garonne-Ariège.

Contacts :

Camille Dyrda, Chargée de communication, Nature En Occitanie c.dyrda @ natureo.org

En savoir + : Nature En Occitanie – natureo.org / 14 rue de Tivoli 31000 Toulouse : https://www.naturemp.org/

RNR Confluences Garonne-Ariège – rnr-confluence-garonne-ariege.fr

Projet soutenu par :

FLASH INFO ...

Consultez les toutes dernières informations arrivées en mairie :

Retour aux 30 minutes du TAD 119 aux heures de pointe

Tisséo propose dès la rentrée de septembre 2019 de revenir aux 30 minutes aux heures de pointe le matin et le soir, maintenant les 40 minutes le reste...Lire la suite

Bienvenue sur le site officiel de Clermont-le-Fort

Clermont-le-Fort, charmant village à caractère rural de 540 habitants, situé à 20 km au sud de Toulouse, traversé par l’Ariège, offre une vue superbe sur la chaîne des Pyrénées par temps clair.

 

Du haut de sa falaise, le Fort constitue, avec les hameaux des Fraysses et de La Riverotte, situés en contrebas de part et d’autre de l’Ariège, les lieux de vie les plus anciens de la commune. D’autres hameaux ont émergé au fil des ans, à distance du centre-bourg : En Sérié, Maridats, Desclaux. D’autres regroupements de constructions existent sur les 1004 hectares du territoire autour d’exploitations agricoles complexes et de maisons de maître.

 

Associant harmonieusement espaces naturels et agricoles, Clermont-le-Fort est reconnu pour proposer un cadre de vie agréable, tant pour les habitants que pour les visiteurs qui empruntent ses sentiers de randonnées et se détendent sur ses Bords d’Ariège en période estivale, au sein de la Réserve Naturelle Régionale.