PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Une nouvelle promotion d'écogardes affectée à la réserve naturelle

Publié le 12/05/2019 -- La Dépêche du Midi  

Environnement - Clermont-le-Fort, Pinsaguel, Lacroix-Falgarde, Goyrans, Pins-Justaret, Venerque -  Une nouvelle promotion d'écogardes affectée à la réserve naturelle.

Photo :  Les écogardes de 2019 seront sur le terrain à la rencontre du public de la Réserve naturelle régionale.

Depuis le classement en Réserve Naturelle en 2015, Nature En Occitanie, gestionnaire de la RNR Confluence Garonne-Ariège, renforce ses effectifs dès le début du printemps avec une équipe d'écogardes. Cette année, six volontaires en service civique, de 20 à 26 ans, vont prendre le relais de leurs prédécesseurs pour sensibiliser et informer les usagers sur les richesses de la faune et de la flore de et sur les règles de bonnes conduites dans la réserve.

Antoine, Estelle, Anne, Charles, Camille et Fanny ont fait leurs études à Toulouse. A partir de leur quartier général de Pinsaguel, ils vont arpenter en binôme de mai à octobre les différents sites et sentiers de la RNR. Cette mission de veille s'inscrit dans la continuité des actions menées par le SICOVAL, la communauté d'agglomération du sud-est toulousain, depuis 2004 sur les ramiers de l'Ariège et concrétise un partenariat fort entre l'intercommunalité et Nature En Occitanie, ainsi qu'avec les forces de l'ordre et les services de secours.

Feux interdits

Le rôle principal des écogardes sera d'aller à la rencontre des usagers afin de les sensibiliser aux enjeux et au règlement de la Réserve naturelle. Le dispositif de 2018 d'objectif zéro feu sans aucune tolérance à l'égard des foyers au sol et autres barbecues semble avoir porté ses fruits avec une baisse du nombre de feux de 55% par rapport à 2017. L'effort se poursuivra en 2019. L'allumage de feux en milieu naturel comporte de grands risques de départs d'incendies, détruisant la biodiversité et mettant en danger les usagers eux-mêmes. Ramasser le bois mort et même vert pour alimenter les feux est également préjudiciable à la faune et la flore.

Garantir la sécurité du public

L'autre facette importante de leur mission sera de garantir la sécurité des personnes, avec le rappel que la baignade est dangereuse et interdite dans la réserve naturelle. L'Ariège et la Garonne sont des cours d'eau aux multiples dangers, la plupart du temps insoupçonnés du grand public.

Les écogardes assureront également la bonne gestion des lieux, le suivi de la fréquentation, et l'information du public quant aux espèces présentes dans la réserve. Ils participeront aux animations, en particulier à l'organisation de la fête des ConfluenceS… Bref, un planning bien chargé !

G.B.