PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

La fibre bientôt à la Riverotte

Publié le 06/08/2019 -- La Dépêche du Midi 

Pierre présente un des deux câbles de 864 fibres à souder. / Photo DDM G.B. 

Fin juillet, Fibre 31 et Haute-Garonne Numérique ont réceptionné les travaux du Nœud de Raccordement Optique (NRO) de Labarthe-sur-Lèze, un concentrateur qui doit redistribuer localement les communications vers 2 600 prises fibre optique. Il avait été inauguré en janvier. Les premiers abonnés fibre devraient être reliés au NRO en novembre, ceux de La Riverotte à Clermont-le-Fort avant mai 2020.

Dans la fournaise de l'été, Pierre Bragard, dirigeant d'AO Fibre Optique (Blagnac), et Michael, son beau-frère, étaient en plein travail d'installation de la fibre avec leur établi sous un parasol route D4 de Labarthe à Pins-Justaret près d'un regard de canalisations. La mission était le prolongement d'un des câbles les plus gros de 864 fibres (6 torons de 12 fils chacun de 12 fibres). 864 microsoudures s'avèrent nécessaires entre deux sections, des billes de verre reliant une à une des fibres faisant la grosseur d'un cheveu (9 microns) – et il n'y a pas de droit à l'erreur. «Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur…» comme le dit Robert Lamoureux dans la 7e Compagnie. Chacune avec une couleur différente, 12 fibres (in-out) sont précâblées sur un plateau.

La soudure par plasma se fait dans un appareil sophistiqué, chaque soudure par fusion du verre est vérifiée par caméra.

Un calendrier très serré

Ces soudures microscopiques sont ensuite consolidées avec une tige de métal enserrée dans une gaine thermorétractable. Pierre indique : «Chaque soudure dans l'appareil prend une minute. Il nous faut 2 jours à 2 pour faire l'interconnexion de la moitié des 864 fibres ; les autres seront reliées ultérieurement». Il ajoute : «Notre calendrier est très serré. Nous prenons régulièrement des stagiaires techniciens pose fibre optique. Nous aurions préféré des gens formés. Certains se découragent quand ils découvrent que ce métier se pratique en extérieur et qu'il est assez physique lorsque nous tirons les câbles dans les canalisations.»

Il conclut : «Créé il y a un peu plus d'un an, AO Fibre Optique compte aujourd'hui 8 employés dont 6 sur le terrain. C'est plutôt une entreprise familiale qu'une start-up. Compte tenu de l'importance de la charge de travail, je pense que nous serons le double en 2020.».