PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

L'extension du Fort un projet sensible

Publié le 02/10/2019 -- La Dépêche du Midi

L'équipe des Chalets détaillant son projet. / Photo DDM, G.B.

Vendredi soir, une cinquantaine de Clermontois s'étaient déplacés pour une réunion publique où les deux équipes, les Chalets et Toulouse Métropole Habitat, sont venues à tour de rôle présenter leurs projets pour l'extension du Fort. C'était la 4e fois qu'architectes, paysagistes, urbanistes, économistes de la construction se déplaçaient à Clermont-Le-Fort pour une réunion.

La séance fut interrompue tout au début par une habitante de Clermont interrogeant le maire sur la signification et la légitimité de la réunion : « J’ai assisté au dernier conseil municipal le 11 juillet, et je confirme que les élus y ont déjà voté pour aucun des projets ». Le maire répondit que le choix serait fait au cours du prochain conseil le 8 octobre.

Autre commentaire de la salle : « La commune n'ayant toujours pas de PLU, faire un tel projet c'est mettre la charrue avant les bœufs.»

L'équipe des Chalets a présenté un projet complet pour une cinquantaine de logements de type maisons de villages accolées, avec leurs jardins.

Une heure après, Toulouse Métropole Habitat, dévoilait un projet plus économique avec une trentaine d'habitations.

Dans les deux projets, infrastructures, voiries, sentiers piétonniers, espaces publics de jeu ou de rencontre restent à la charge de la commune, permettant des matériaux de qualité malgré un prix de vente réduit des logements.

Un site remarquable

Les deux projets viennent d'offices publics de l'habitat, et c'est pour eux un projet emblématique, une vitrine où il n'y a pas le droit à l'erreur. En introduction, chacun a fait remarquer que le site étant remarquable, il sera très difficile d'y intégrer de nouvelles habitations.

Les questions sur le type d'habitant que la commune veut attirer, pour des maisons de village, loin des transports en commun, des services et des commerces rajoutent un peu plus d'incertitude à l'opération.

Aussi les maisonnettes s'adresseront aux bénéficiaires d'un Prêt Social Location-Accession (PSLA) à TVA réduite à 5,5 % ; des couples jeunes avec enfants qui réalisent leur premier achat immobilier sur un marché toulousain en forte demande.

Les questions ont été nombreuses et, au final, les deux équipes ont été applaudies pour la qualité de leur travail.