PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Tisséo s'explique sur la diminution du TAD 119

Publié le 14/01/2019 -- La Dépêche du Midi 

Photo : Le TAD119 s'arrête à En Série-Bois Grand à Clermont-le-Fort depuis janvier 2014./ Photo DDM G.B.

Le Transport à la Demande TAD119 est le seul transport en commun qui dessert les villages des coteaux du sud toulousain. En 2018 Tisséo avait supprimé bon nombre de stations d'arrêts, obligeant certains à de long parcours piéton. En ce début d'année, la grande surprise des usagers fut de constater que le TAD 119 passait désormais toutes les 40 minutes, au lieu de 30 jusqu'à présent.

Aussi les usagers qui n'ont jamais été consultés expriment leur mécontentement.

À Ramonville, les jeunes ados se gèlent maintenant 40 minutes en attendant le bus qui les ramène chez eux après les cours.

À Goyrans il faut se lever une demi-heure plus tôt pour rejoindre la fac. Nombre d'anciens de Vigoulet protestent devant cette mesure et le font savoir en mairie.

À Lacroix-Falgarde, on relève sur internet : «Cette décision est prise par des urbains de la métropole toulousaine qui se contrefoutent du sort des compatriotes ruraux.»

Vu du côté des usagers c'est un frein à l'utilisation des transports en commun, vu de Tisséo c'est une amélioration.

Tisséo indique que cette mesure améliore la qualité du service en permettant de garantir les temps de parcours, les itinéraires et l'information voyageurs en temps réel.

Saturation du système

Il n'est pas question de diminuer les coûts de transport en commun.

«Le TAD 119, a vu sa fréquentation augmenter continuellement jusqu'à arriver à une forme de saturation du système. Du fait de cette augmentation, les temps parcours devenaient plus longs et les itinéraires de plus en plus aléatoires et diffus sur le territoire. Conséquence une baisse de fréquentation des usagers domicile-travail» explique l'entreprise.

Des réunions de travail auraient eu lieu en 2018 entre Tisséo et les élus des communes concernées qui ont conduit à ces décisions.

La réflexion conduirait même à mettre en place une ligne régulière, ce que Tisséo a déjà initié sur d'autres territoires, y compris au sein du Sicoval, avec un succès toujours très significatif auprès des usagers.